CONDITIONS D’UTILISATION

 

INFORMATIQUE ET LIBERTES

 

Les données personnelles collectées sur le site ne seront en aucun cas distribuées à des tiers, ni vendues, ni louées, ni prêtées. En application de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, le site web a fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr), sous le numéro 1996544. Les traitements automatisés de données nominatives réalisés à partir du présent site web (notamment concernant la newsletter) ont donc été traités en conformité avec les exigences de cette loi.

L’utilisateur est notamment informé que conformément à l’article 32 de cette même loi, les informations qu’il communique par le biais des formulaires présents sur le site sont nécessaires pour répondre à sa demande et sont destinées à l’éditeur du site. Conformément à cette loi, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, ainsi que d’un droit d’opposition au traitement de vos données pour des motifs légitimes. Vous pouvez exercer l’ensemble de ces droits auprès de l’éditeur du site.

Toutes les informations collectées : prénom et adresse mail lors d’une inscription à www.groupehippocrate.com sont traitées conformément à la loi Informatique et Liberté : vous pouvez vous désinscrire à tout moment, en cliquant sur le lien présent en bas de chacun des mails que nous vous envoyons.
Vos coordonnées ne seront jamais transmises à des tiers, elles serviront uniquement à vous faire parvenir des informations relatives à l’actualité de www.groupehippocrate.com.

 

PROPRIETE INTELLECTUELLE                                                                 

La structure générale, les textes, images, vidéos, savoir-faire, méthodes et supports pédagogiques sont la propriété exclusive de l’éditeur du site, sauf mention contraire.

Toute représentation totale ou partielle de ce site par quelle que personne que ce soit, sans l’autorisation expresse de l’éditeur est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Cela dit, conformément à l’article L. 122-5 du Code de la propriété intellectuelle, des extraits de contenus sont autorisées, sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l’auteur et de la source.